Kuwae et Karua

Cet article est également disponible en : Anglais Bislama

Kuwae_1

Formation de la caldeira à l'emplacement du volcan Kuwae après son éruption cataclysmique en 1450.

C'est dans cette caldeira que c'est formé le volcan Karua.

Kuwae :

L'éruption du Kuwae à la fin de l'année 1452 ou au début de 1453 a sans doute surpassé celle du Tambora en quantité de gaz sulfureux envoyée dans l'atmosphère. Les conséquences climatiques de l'éruption furent importantes plusieurs années durant.

L’analyse de nombreux prélèvements de glace des hémisphères nord et sud a permis de dater cette éruption cataclysmique.

(Chaochao Gao, Alan Robock, Stephen Self, Jeffrey B. Witter, JP Steffenson, Henrik Brink Clausen, Marie-Louise Siggaard-Andersen, Sigfus Johnsen, Paul A. Mayewski, Caspar Ammann (27 juin 2006).)

Kuwae a éclaté au moins 12 fois depuis 1452 avec l'éruption la plus récente en 1974. Des éruptions ont été signalées en 1977, 1979 et 1980 mais pas confirmées. La plupart de ces éruptions étaient faibles à modérées (VE1 = 0-2). L'éruption de 1897-1901 a construit une île de 1 km de long et 15 m de hauteur.

L'île s'est effondrée dans les six mois suivants. Les éruptions de 1948-1949 ont également construit un cône de 1,6 km de diamètre et de 100 m de hauteur. Il a également été érodé en un an.

Karua_2

Visite sur l'île de Karua, qui a émergé en février 1971. © National Geographic Society, New Hebrides

Karua_1

Photo sous-marine. Chapelets de bulles de gaz émises depuis la zone sommitale du Karua. © IRD/ G. Bargibant.

Les îles Tongoa et Epi faisaient autrefois partie d'une plus grande île appelée Kuwae.

La tradition orale locale raconte une éruption cataclysmique qui a détruit cette île, laissant les deux petites îles d’Epi et Tongoa.

Monzier (1994) décrit une caldeira ovale de 12 x 6 km formée lors de l'éruption. Il date l'événement en 1420-1430. L'effondrement associé à la formation de la caldeira pourrait avoir atteint jusqu'à 1 100 m. Monzier et son équipe estiment à 32 à 39 km3 de magma éjecté, faisant de l'éruption du Kuwae l'une des plus importantes au cours des 10 000 dernières années et comparable à celle de Santorin et du Tombora.

L'interprétation des dépots volcaniques conservées sur Tongoa et Epi, (Robin et Col. 1994) a suggéré que la caldeira se forme en trois étapes:

  • Activité hydromagmatique et magmatique modérée à partir d'un évent central sur une période de quelques mois ou d'année.
  • Les éruptions hydromagmatiques dacitique qui peu à peu évoluent vers une éruption magmatique et la mise en place de deux flux pyroclastiques majeurs et l'effondrement de la caldeira
  • Des éruptions supplémentaires de flux pyroclastiques dacitiques entraînent l’effondrement de la caldeira dans la partie nord.

Département de géologie, mines et ressources en eau, Vanuatu. ORSTOM aide à surveiller les volcans actifs au Vanuatu.

Karua :

Le volcan sous-marin de Karua s'est installé et développé dans l'immense caldeira (60 km2) qui résulta de l'éruption cataclysmique de Kuwae vers 1450 de notre ère.

Ce volcan, dont l'ancrage sous-marin se situe vers 400 mètres de profondeur, affleure en 1897 et 1900/1901 suivi par de nouvelles manifestations en 1923 et 1925 ; il émerge en 1948 (avec la construction d'une île d'environ 1,5 km de diamètre et 100 mètres de hauteur et disparaît en 1950. Il émerge de nouveau en 1959 et en 1971 et forme une île jusqu'en 1975.

Entre ces périodes, des bouillonnements et colorations sont assez régulièrement observés.

(Retour à la liste des volcans du Vanuatu)

Kuwae_2

Guy

Docteur en Pharmacie, Biologiste Médical libéral à Marseille, France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eecaf8c2f1c929f82da6dcaae3fee1b9ooooooooooooo
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
+1