Gaua

Cet article est également disponible en : Anglais Bislama

gaua_2

L’île de Gaua, d’une superficie de 328 Km², correspond à la partie supérieure d’un édifice volcanique de 40 km de large et environ 3000 m de haut depuis le plancher océanique. C’est un stratovolcan de type basaltique à andésitique.

La caldera sommitale (6 x 8 km) est occupée par le lac Letas au milieu duquel s’élève le cône récent du Mont Garet (797 m). Ce lac a une profondeur d’environ 100 m et une superficie de 19,7 Km². L’eau est souvent teintée de jaune à marron et est réchauffée par le dégazage en bordure à l’aplomb du cratère actif.

Le volume important de ce lac fait peser un grand danger pour la population par risque de rupture des rives. L'eau du lac s'écoule par la rivière Mbe Solomul, qui se déverse sur le bord de la caldeira dans une cascade de 120 mètres.

Aucune éruption du Mont Garet n’avait été signalée avant 1962. Ce volcan, alors très boisé, était probablement en phase solfatarique depuis longtemps. Cette longue période de repos a pris fin en 1962 avec l’ouverture d’un nouveau cratère sur le flanc SE du cône, suivie de 1962 à 1977 par de fréquentes explosions accompagnées de panaches cendreux.

Les éruptions sont généralement brèves, un à deux jours, et sont assez faibles sauf celle de 1965 avec un VEI de 3.

Actuellement, et depuis avril 1991, le dégazage s’effectue sur le cratère SE.

(Ph. Bani et al. (2012) A. Beaumais et al. (2013).)

(Retour à la liste des volcans du Vanuatu)

gaua_1

Guy

Docteur en Pharmacie, Biologiste Médical libéral à Marseille, France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ec62681fddbea8a5bfa578850c16392dXXXXXXXXXXXX
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
+1