Lopevi

This article is also available in : French English

lopevi_7

Le petit cône volcanique du Lopevi est connu localement sous le nom de Vanei Vollohulu.

C’est un volcan jeune, dont le sommet du cône atteint 1413 m d’altitude.

C’est un volcan basaltique à andésitique qui a été actif durant les temps historiques à la fois à son sommet et sur les flancs, le long d’une fissure orientée NO-SE qui traverse l’île en produisant des éruptions explosives modérées et des coulées de lave qui atteignent la côte.

Les éruptions historiques du Lopevi ont été répertoriées en 1864, 1874, 1883-84, 1892-93, 1908, 1922 et 1939

Après une longue période d'inactivité pendant laquelle s'est installée une population de 270 habitants dans trois villages, le volcan est entré brusquement en éruption le 10 juillet 1960 à 16h40 locales. Une phase plinienne s'est développée à partir d'un cratère situé en contrebas du cratère sommital à environ 700 m d'altitude, suivie immédiatement par des coulées d'avalanche, dévastant une zone du flanc Nord, mais évitant le village situé en bord de mer. Il n'y eut pas de victimes, la population s'étant réfugiée sur les îles voisines. Des phases éruptives produisant des laves "aa" et des épisodes explosifs ont entretenu une activité pendant plusieurs semaines.

lopevi_10

Cette dernière éruption, issue d'un évent de fissure du flanc NO, a produit un écoulement pyroclastique qui a balayé la mer et un flux de lave qui a formé une nouvelle péninsule sur la côte ouest.

Une nouvelle éruption est intervenue en 1962 à partir des mêmes cratères, et s'est poursuivie de manière intermittente pendant plus de deux ans, avec apparition de fissures latérales et de coulées de lave toujours de type "aa".

Les observations faites par la suite, sur l'activité de ce volcan qui ne s'est pas modifiée, permettent de suggérer que le volcanisme du Lopevi, comme celui des autres centres éruptifs de l'archipel, se caractérise, dans un contexte magmatique basique, par un dynamisme explosif de type phréato-magmatique dû à d'intenses interactivités eau-magma dans un environnement océanique et un régime tectonique local distensif de la croûte terrestre.

L'île a été évacuée suite à des éruptions majeures en 1939 et en 1960.

À la suite de l'activité éruptive en avril-mai 2007, Lopevi est resté silencieux jusqu'en mai 2015, à l'exception de l'observation d'un panache gris le 24 février 2008 et d'une augmentation de l'activité volcanique en décembre 2014. Aucune anomalie thermique, basée sur Les données des satellites MODIS, ont été observées depuis l'éruption de 2007.

 

Ci-contre:

Éruption du volcan Lopévi du 9 juin 2003 (11h local), dont le panache a atteint plus de 4 000 mètres d'altitude, on distingue de bas en haut : une coulée pyroclastique ou nuée ardente, une colonne de cendres, une colonne de vapeurs © Vanair/Ph. Leloup

lopevi_11
lopevi_9
lopevi_8

Le 15 décembre 2014, l'Observatoire des Geohazards du Vanuatu (VGO) a signalé que, sur la base d'observations et d'analyses au début de décembre, l'activité volcanique avait considérablement augmenté au cours d'une courte période. Aucun détail supplémentaire sur le type d'activité n'était disponible. Le niveau d'alerte a été porté à 1 (sur une échelle de 0-4), et l'accès à l'île était interdit.

Dernière éruption le 13 janvier 2017 avec un panache de 3 km de hauteur.

Sur la base d'une observation pilote et d'une vue webcam, le Wellington VAAC a rapporté qu'une éruption à Lopevi a commencé à 05h00 le 13 janvier 2017 et a produit un panache qui n'a pas dépassé 3 km et a dérivé sur le SE.

(Ph. Bani et al. (2012) A. Beaumais et al. (2013).)

(Back to the list of volcanoes of Vanuatu)

Guy ANGE

Docteur en pharmacie
Biologiste Médical

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

fa2ea165ba6d0d4bfb490fe2fe659231ttttttttttttttttttttttttttttttt
0 Shares
Share
Tweet
Share
+1