Eruption en cours sur Ambae (mise à jour 23/10/17)

Cet article est également disponible en : Anglais Bislama

L'éruption se poursuit sur Ambae comme en témoigne cette image prise par la webcam le 23 octobre à 20h00.

Pour toutes informations concernant cette éruption en cours, se reporter au site du VMGD.

Bulletin d’alerte N°14 pour Ambae le 14 octobre 2017

Le niveau d’alerte reste au niveau 3. L’éruption est mineure et se limite au niveau du lac Voui.

On observe de fréquentes explosions, perçues par la population des îles voisines, avec des lueurs au sommet d’Ambae et des colonnes de fumée et de cendres. Il n’y a plus de coulées de lave au niveau du lac.

La zone à risque se limite à 3 km autour de l’évent actif du lac Voui.

Les informations complètes sont disponibles sur le site du VMGD.

Mise à jour du Vanuatu Meteorology and Geahazards Department le 10/10/2017 23h37

Les observations (webcam) ainsi que l’analyse de la sismicité montrent une activité explosive et une incandescence  au sommet de l’île d’Ambae au niveau du lac Voui.

La population des îles voisines peuvent entendre certaines de ces explosions et voir des lueurs au sommet de l’île.

Le niveau d'alerte reste fixé à 3.

Mise à jour du niveau éruptif par le Geohazards le 06 octobre 2017

L'activité éruptive, sur Ambae,  reste stable. Le niveau d'alerte pour le volcan Ambae est abaissé du niveau 3 au niveau 4.

 

L'éruption volcanique à Ambae se poursuit mais reste stable et est confinée au lac Voui.

Les analyses, effectuées par les équipes du Geohazards ainsi que des équipes internationales, confirment qu’il n’y a pas d’élévation de l’activité volcanique. Cette éruption est susceptible de se poursuivre avec la même activité et la zone dangereuse est limitée à 3 km autour de l’évent du lac Voui.

Les vols d’observations, effectués les 30/09, 1er, 3 et 5 octobre confirment cette baisse d’activité et sa stabilisation.

Cette activité consiste en l’éjection de cendre, de blocs incandescents et de petites explosions. Il y a aussi de petites coulées de lave dans le lac Voui.

Les informations concernant cette éruption sont consultables sur le site du Geohazards en cliquant sur ce lien.

Mise à jour du Vanuatu Meteorology and Geo-Hazards Department sur l'activité du volcan Ambae publiée le 2 octobre 2017:

Éruption du volcan Ambae

En septembre, le volcan Ambae a commencé à se réveiller et le VMGD a relevé le niveau d'alerte volcanique au niveau 3. L'évolution de cette éruption était incertaine. Le volcan est entré dans une phase explosive, construisant un cône de tuf au niveau du lac. Certains évènements éruptifs plus importants ont généré des colonnes de cendre et de fumée atteignant une altitude élevée au-dessus de l'île ainsi que des dépôts de cendres localement sur l'île.

Cette activité était prévisible, connaissant l'histoire de ce volcan. Les éruptions à la mi-septembre 2017 sont les mêmes qu'en 2005, le même type d'éruptions est observé actuellement comme en 2005. Certaines parties de l'île ont déjà connu des chutes de cendres de ce type d'éruption.

Le rythme de l'éruption a ensuite changé aux alentours du 22 septembre, lorsque le personnel du Geohazards a observé des coulées de lave pour la première fois. Il s'agissait d'un changement important ce qui a élevé le niveau d'incertitude quant au développement de l'éruption. Le niveau d'alerte volcanique a également été relevé à ce moment-là. Cette arrivée de lave en surface n'était pas claire.

Les vols d'observation du samedi 30 septembre et du dimanche 1er octobre 2017 ont montré que l'activité volcanique ne se produisait que dans l'un des lacs du cratère (Lake Voui). Les photographies et les images en infrarouges, prises lors des vols d'observation, montrent une activité explosive avec éjection de bombes volcaniques, semblable à ce qui est observé pour le Yasur sur l'île de Tanna. La population locale a pu entendre certaines de ces explosions et voir des lueurs au niveau du sommet à certains moments.

Les données satellitaires et les vols d'observation confirment maintenant qu'il y a des coulées de lave, sur la nouvelle île volcanique, qui atteignent le lac. On observe aussi un petit cône de scories sur l'île et le nombre d'évents change régulièrement. Au cours des 3 derniers jours, ils ont varié de 2 à 4 orifices. Ceci est tout à fait normal pour un petit cône de scories.

Le VMGD diffuse les données des deux stations sismiques installées sur Ambae ainsi que les images d’une caméra web. Ces données sont transmises 24h/24. L'activité sismique reflète les mouvements du magma qui migre vers la surface ainsi que son interaction avec le système géothermique (donc une légère augmentation). Les données sismiques ne montrent ni une très forte activité, ni une différenciation de l'activité du volcan d'Ambae. Les scientifiques de VMGD surveillent de près l'activité volcanique, de Port Vila, grâce à au réseau d'instruments installés sur Ambae.

Le volcan d’Ambae est un volcan imposant qui est souvent actif. Dans les temps historiques, il y a eu de nombreuses éruptions, tous les 10 à 50 ans et une activité explosive similaire tous les 100 à 150 ans. Tous ces événements provenaient des cratères sommitaux, à l'exception d'un événement enregistré en 1670 quand un épanchement de lave s'est produit près du village de Ndui Ndui. L'éruption actuelle se concentre dans le cratère sommital, il n'y a aucune observation d'activité ailleurs sur l'île d'Ambae.

Les nouvelles observations du 30 septembre et du 1er octobre ont confirmé que la situation ne se développe pas davantage. L'activité est maintenant plus localisée et concentrée uniquement sur le nouvel îlot de Lac Voui, la possibilité d'une grande éruption touchant l'ensemble de l'île est maintenant moins probable.

Le VMGD continuera d’informer le public et le gouvernement au fur et à mesure que la situation évolue.

28 septembre

L’état d’urgence a été déclaré pour l’île d’Ambae et quelques 8 000 personnes se retrouvent dans les centres d’évacuation d’Ambae où les conditions sont difficiles à cause du surpeuplement.

Deux navires ont quitté Port Vila pour apporter des kits de secours, de l’eau, des bâches ainsi que des véhicules aux populations déplacées.

A l’Est et l’Ouest d’Ambae, les autorités ont déployé les moyens nécessaires à l’accueil des réfugiés.

De nombreuses offres d’assistances, émanant de personnes, d’associations, d’ONG ou d’entreprises, arrivent sur l’île en soutien aux missions gouvernementales.

La surveillance aérienne du volcan est assurée par la VMGD.

26 septembre 2017

Le 26 septembre 2017, lors d'un survol de l'île d'Ambae, Thomas BOYER a pu prendre quelques photos de l'éruption en cours.

Les autorités du Vanuatu ont mis en place une évacuation d'une partie de la population de l'île. Quelques 8 000 personnes doivent être déplacées, c'est environ 2/3 de la population.

Les informations sur cette éruption en cours sont disponibles sur le site du Vanuatu Geohazards qui gère les évacuations et les risques volcaniques

 

Quelques photos prises par Thomas BOYER lors d'une expédition le 23 Avril 2017

Ces photos permettent de comparer la physiomonie du cratère avant l'éruption de septembre 2017.

23 septembre 2017

ambae-alerte-4

VANUATU VOLCANO ALERT BULLETIN N°11

AMBAE ACTIVITY Saturday September 23rd 2017
AMBAE VOLCANO  15°24’0”S 167°50’0”E Summit 4908ft (1496m)
 .
Current Vanuatu Volcano Alert Level: Level 4
 .
L'activité volcanique à Ambae continue d'augmenter.
Le niveau d'alerte pour le volcan Ambae est élevé du niveau 3 au niveau 4.
Cela signifie que le volcan Ambae est dans un état d'éruption modéré. À ce niveau d'alerte, l'activité volcanique devrait continuer à augmenter ou diminuer à son niveau normal de troubles à tout moment. Le danger se trouve dans les zones pointillées rouge, grise, orange et blanc (voir la carte ci-dessous).
 .
 .
Ambae-hazards-map

Guy

Docteur en Pharmacie, Biologiste Médical libéral à Marseille, France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ab46ab03908a68ca61ef2fae02043a88eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
6 Partages
Partagez6
Tweetez
Partagez
+1